Fantasmes d'aujourd'hui

Claudius Pan : l’enfant de « Shortbus »

By  | 

Si Eric Pucheu est l’évidence sexy de la série gay « Les Engagés », on y trouve aussi de belles révélations dans les seconds rôles. Et la plus éclatante n’est autre que Claudius Pan. Il est l’interprète du personnage de Bastien, un des membres de l’association LGBT militante « Le Point G ». Victime d’une agression homophobe, Bastien pourra compter sur l’aide du gentil Hicham pour surmonter ce traumatisme. Accessoirement, le personnage est prostitué. On remercie les auteurs de la série pour n’en avoir fait qu’une donnée et avoir accordé à ce personnage un traitement pudique, sensible et franchement émouvant.

claudius-pan-01

claudius-pan-10

Si Bastien est mine de rien un des personnages que l’on retient le plus de la première saison des « Engagés » c’est aussi et surtout grâce à l’interprétation très juste et par moments bouleversantes de Claudius Pan. Derrière un physique hautement désirable (une gueule d’ange joliment « gribouillée »  et contrastée par un corps puissant) et une personnalité très marquée (en témoignent les tatouages tranchants du jeune homme qui n’ont pas manqué de nous troubler), un petit gars à la sensibilité exacerbée. Il n’en fallait pas plus pour qu’on soit piqué de curiosité, pris d’une dévorante envie d’en savoir plus. Et en cherchant sur Internet, on a eu un sacré coup de foudre !

claudius-pan-margot-raymond

claudius-pan-09

Si l’on ne connaissait pas jusqu’alors Claudius Pan, la révélation est de taille. Comédien, il est aussi musicien, vidéaste, danseur et peintre et vient d’écrire son premier roman. On est d’abord tombé sur sa chaîne Youtube et le moins qu’on puisse dire c’est que ça envoie du lourd ! Un univers expérimental, sensuel et ombrageux. L’attrait des ténèbres, un parti pris audacieux, visuellement comme au niveau du son, à cheval entre la musique, le cinéma et la performance. Clairement, ça ne plaira pas à tout le monde. C’est pointu, perché, mystique, anti-mainstream à souhait, assez punk dans la démarche et c’est justement pour ça qu’ici on adore !

Les garçons en France qui proposent de l’art underground, alternatif, en marge, tout en étant à la fois créateur et modèle, sont rarissimes. Une bonne raison de suivre de très près Claudius Pan qui fait figure d’exception. L’un de ses courts-métrages, « Le prince ténébreux » a par ailleurs marqué la collaboration de Claudius Pan avec Olivier Py qui en a assuré l’intrigante voix off.

Complètement happé par son univers aussi déconcertant que fascinant, comme un appel vers d’autres cieux, on l’a contacté pour qu’il nous en dise un peu plus sur lui :

Je suis français, d’origine anglaise. Je me suis construis artistiquement et humainement dans la communauté des Radical Faeries dans le Tennessee, aux USA, où j’ai vécu durant deux années quand j’avais 20 ans. Après deux années supplémentaires à vivre sur la route aux quatre coins du monde, j’ai décidé de revenir au sein de ce que j’appel « La Cour », pour y injecter ma parole.

claudius-pan-12

claudius-pan-02

A travers l’Art j’espère me faire le porte parole d’un monde que certains ne soupçonnent pas et que d’autres fantasment, celui des marginaux, des Queers, qui bâtissent des Royaumes une fois l’enceinte de La Cour dépassée. En tant que comédien et performer, je joue au théâtre, dans des cabarets mais aussi sur les écrans. J’écris mes propres films que je réalise, je compose de la musique. Mais ce qui est le plus important pour moi est le livre que je viens d’écrire qui, je l’espère, sortira très prochainement et atteste de cette vie encore indicible.

claudius-pan-05

claudius-pan-03

claudius-pan-04

On a eu la chance de lire les premières pages du roman en question, « Carpe Noctem » et il nous a renversé. Le récit, que l’on devine assez autobiographique, suit le parcours d’un garçon perdu qui étouffe sous les codes et l’hypocrisie d’une société ultra normée. Hanté par le deuil de son seul amour et ami, le personnage principal se laisse happer par le film « Shortbus » qui lui fait découvrir la communauté des Radical Faeries. Après être entré en contact avec l’un des membres de ce groupe de la contreculture, il s’embarque dans un voyage passionnel et initiatique qui va changer à jamais sa vie et son regard sur les choses. Le projet s’annonce comme un périple sensible et vertigineux, une renaissance, apte à ébranler bien des convictions.

C’est peu dire qu’on suivra l’actualité de ce garçon captivant…

claudius-pan-07

claudius-pan-06

claudius-pan-11

Le seul et l'unique rédacteur de POP AND FILMS :)

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply