films x

« Diablo in Madrid » : le film x gay génial de Bruce LaBruce

By  | 

Oh joie ! Bruce LaBruce collabore avec Cockyboys pour 4 courts-métrages gays explicites. Le premier vient de sortir et ça s’appelle « Diablo in Madrid ». Et le moins qu’on puisse dire c’est que Bruce LaBruce revient en grande forme !

A Madrid, dans un cimetière, un garçon pleure un autre garçon en compagnie d’une femme. Non loin de là, le diable en personne incarné par Allen King pisse sur une tombe et vient troubler le recueillement des visiteurs. Il s’exhibe et se touche devant le jeune veuf qui ne résiste pas à la tentation d’aller lui faire une gâterie. C’est que les ténèbres sont si tentants… Cette introduction trash et hilarante donne le ton de « Diablo in Madrid », film d’environ 25 minutes qui entraîne Cockyboys vers un territoire underground et irrévérencieux à souhait.

diablo-in-madrid-06

diablo-in-madrid-05

diablo-in-madrid-08

diablo-in-madrid-08

diablo-in-madrid-07

diablo-in-madrid-03

diablo-in-madrid-02

Se dessine petit à petit, baignée d’une atmosphère entre cartoon et porno hard (un cocktail troublant et franchement réjouissant), une lutte entre le Bien et le Mal. Le diablotin Allen King a en effet un rival qui est aussi dans les parages : un ange campé par le sexy Sean Ford. Ce dernier reste dans un premier temps impuissant face à l’énergie du Malin qui attrape dans ses filets tous ceux qui passent au cimetière ou traînent dans ses alentours. Il chope ainsi un Colby Keller en mode dandy, livre de Guy Debord à la main, pour l’emmener dans un coin isolé et le sucer. Plus tard c’est un autre veuf qui succombe…

diablo-in-madrid-13

diablo-in-madrid-14

diablo-in-madrid-01

L’insertion de la pornographie est ici juste parfaite. Fiction et explicite ne font qu’un, les passages sexuels sont extrêmement bien amenés et vraiment super chauds. Bruce LaBruce offre à Allen King ce qui est sans doute son meilleur film. Le bogosse espagnol, qui est devenu une véritable pornstar internationale grâce à ses qualités de power bottom se transforme ici en un versatile diabolique et vicieux à souhait qui détourne du droit chemin avec son gros membre tous les garçons qui se présentent sur sa route. Il est facétieux, méchant, délicieusement vulgaire et son membre crache à tout va sur les visages. Le métrage retranscrit avec brio toute l’excitation du cruising, son côté un peu sale, son urgence, son aspect hédoniste.

diablo-in-madrid-16

diablo-in-madrid-15

Les dernières scènes célèbrent la lutte finale entre l’Ange et le Diable, de quoi offrir un duo terriblement brûlant entre King et Sean Ford.

C’est un petit concentré léger et torride du cinéma de Bruce LaBruce qui s’offre à nous. Le plaisir que prend toute l’équipe est contagieux. Un premier épisode qui a déjà tout pour devenir lui aussi culte et qui inscrit définitivement Allen King comme une petite légende. Voir la bande-annonce.

diablo-in-madrid-11

diablo-in-madrid-10

diablo-in-madrid-09

diablo-in-madrid-affiche

A VOIR SUR COCKYBOYS

Le seul et l'unique rédacteur de POP AND FILMS :)

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply