Films LGBT

« Embrasse-moi ! » : Océanerosemarie et Alice Pol dans une love story charmante

By  | 

Premier long-métrage de « La lesbienne invisible » Océanerosemarie co-réalisé avec Cyprien Vial, « Embrasse-moi ! » s’aventure comme avait pu le faire « Imagine Me & You » sur le terrain de la comédie romantique entre filles. Et il le fait bien !

Océanerosemarie joue son propre personnage ou presque, campant ici le rôle d’une trentenaire lesbienne osthéopathe, bien dans ses baskets. Elle croque la vie à pleines dents, est une fêtarde invétérée… Seul problème : sa vie sentimentale est un problème récurrent. A chaque fois elle pense avoir trouvé la bonne mais les choses capotent. Le tableau de ses conquêtes est long comme son bras mais elle revient toujours à la case départ. Suite à sa séparation avec sa dernière petite amie Fantine (Laure Calamy), Océanerosemarie tente de faire bonne figure. Le hasard met sur sa route une belle inconnue, Cécile (Alice Pol). Cette photographe qui a la phobie des avions s’avère être elle aussi lesbienne mais il se pourrait qu’elle ne reste pas longtemps dans les parages.

Persuadée que Cécile est la femme de sa vie, Océanerosemarie va tout faire pour la séduire. Mais ses amis gaffeurs, sa mère un poil envahissante et son ex jalouse ne vont pas lui faciliter la tâche…

embrasse-moi-oceanerosemarie

Le canevas est celui assez simple d’une comédie romantique classique mais il bénéficie en plus de l’univers d’Océanerosemarie. On apprécie ici que le fait que les deux heroïnes soit lesbiennes soit une donnée parmi tant d’autres. Dans « Embrasse-moi ! », l’homosexualité se vit de façon apaisée et joyeuse sans être pour autant trop édulcorée. Les seconds rôles sont cocasses, attachants et on retrouve l’humour et le charme qu’Océanerosemarie avait déjà pu déployer dans ses spectacles.

En « love interest » craquante et manquant d’assurance, Alice Pol s’extraie des grosses comédies dont elle a l’habitude et se fond très bien dans l’univers indé et pop tissé par Océanerosemarie et Cyprien Val. S’ils ne cherchent pas à casser les codes du genre, préférant opter pour un « feel good movie », le duo de réalisateurs témoignent d’une mise toute jolie ornée d’une bande-originale du meilleur goût. Sans prétention, « Embrasse-moi » nous fait passer un bon moment et on en ressort le coeur léger.

Film sorti le 4 juillet 2017 / Disponible en VOD 

Le crush du film

Rudy Milstein est assez choupinet dans son rôle de prof gay amoureux. On est aussi sensible au charme hétéro de Gregory Montel (révélé par la série « Dix pour cent »).

embrasse-moi-oceanerosemarie-02

Le seul et l'unique rédacteur de POP AND FILMS :)

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply