Bonnes toiles

« Everybody knows » : Asghar Farhadi revient au thriller

By  | 

Lancé en grande pompe en ouverture du Festival de Cannes, « Everybody knows » marque le retour du réalisateur Asghar Farhadi au genre du thriller d’auteur, bien des années après son « A propos d’Elly ». Le cinéaste iranien nous entraîne dans un village espagnol avec en têtes d’affiche Penélope Cruz, Javier Bardem et Ricardo Darin.

Tout semble bien se passer dans le village natal de Laura (Penélope Cruz) dans lequel elle retourne avec ses enfants alors que sa soeur se marie. On se retrouve, on prend des nouvelles et les festivités battent leur plein. Mais voilà que suite à une coupure de courant tout bascule. La fille de Laura, Irene, a disparu et il apparait rapidement qu’elle a été kidnappée. Les ravisseurs menacent de la tuer si la famille appelle la Police. Désemparée, Laura demande à son époux (Ricardo Darin) de la rejoindre au plus vite.

La rançon s’élève à 300 000 euros. Les kidnappeurs pensent que Laura a de quoi payer étant donné qu’elle fût riche pendant un temps. Mais ce qu’elle avait caché à sa famille et à tous c’est qu’elle est ruinée depuis que son mari est au chômage… Dans la tourmente, la mère en panique peut compter sur l’aide de Paco (Javier Bardem), son ex qui est devenu un viticulteur à succès. Cette épreuve va les rapprocher mais faire exploser de nombreux secrets de famille. Alors que chacun mène sa petite enquête, le doute commence à planer : l’auteur du méfait est-il vraiment un inconnu ou un proche de Laura ?

Asghar Farhadi étire le mystère avec une introduction assez longue jusqu’à l’enlèvement au coeur du métrage qui va révéler de nombreux secrets sur l’héroïne et sa famille. La mise en scène est comme toujours chez Farhadi très élégante et Penélope Cruz ainsi que Javier Bardem trouvent ici de très beaux rôles à ajouter à leur filmographie. Ce que montre ce mélange de drame intime, de film social et de thriller ce sont des personnages rongés par le passé et les rancoeurs. Chacun a bien du mal à composer avec ses démons. L’ancienne romance amère entre Laura et Paco, l’alcoolisme qui a dévasté un temps l’existence du mari de Laura, les rancunes de la famille vis à vis de Paco qui a racheté à bon prix leurs terres… Alors que l’intrigue avance, les choses s’enveniment et les langues se délient.

Si on ne s’ennuie pas et que l’ensemble est bien mené (difficile de deviner qui est derrière l’enlèvement et comment l’affaire s’achèvera), il manque un petit quelque chose à ce nouveau long-métrage d’un grand réalisateur pour vraiment nous bluffer. Sans doute est-ce dû à un petit air de déjà vu côté scénario malgré une maîtrise indéniable. Ce thriller sous le soleil n’en demeure pas moins plaisant, surprenant et parfois intense, avec une écriture solide à défaut d’être originale et des personnages riches en nuances.

Film sorti le 9 mai 2018

LE CRUSH DU FILM

En ancien amoureux encore un peu transi d’amour et à vif, Javier Bardem est plus que jamais à fleur de peau, touchant et désirable.

Le seul et l'unique rédacteur de POP AND FILMS :)

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply