on adore

« Fourth Man Out » d’Andrew Nackman : un gay et ses potes hétéros

By  | 

Film indépendant américain sorti de nulle part, « Fourth Man Out », première réalisation d’Andrew Nackman n’a pas manqué de recueillir, à juste titre, une flopée de bonnes critiques. C’est que nous nous trouvons là devant une comédie extrêmement attachante et généreuse, pleine d’humanité, célébrant les liens familiaux et surtout amicaux.

L’histoire est celle d’Adam (craquant Evan Todd). Un mec banal, qui travaille dans un garage, qui passe ses week ends avec ses meilleurs amis hétéros. Ils parlent de filles, vont dans des clubs de strip, jouent au poker… Mais voilà, cela fait plusieurs années qu’Adam sait qu’il est gay et le moment de faire son coming out est arrivé. Ce qu’il redoute le plus ? Que cela jette un froid avec ses potos de toujours, que cela fasse souffler un vent de gêne dans les conversations.

Au terme d’une soirée arrosée, le jeune gay ose sortir du placard et ne manque pas d’ébranler ses camarades. Bien qu’ils soient sonnés, ils vont progressivement l’aider à s’accepter et à l’épauler dans sa quête du grand amour.

fourth-man-out-gay-film

Entre moments régressifs et potaches assez drôles et scènes plus sentimentales franchement émouvantes, « Fourth Man Out » s’appuie sur des protagonistes ultra attachants qu’on n’a jamais envie de quitter. Au centre du métrage, la bromance entre Adam et son sexy meilleur ami hétéro Chris (Parker Young). Andrew Nackman parvient à saisir et à sublimer les liens amicaux, qui s’apparentent autant à ceux filiaux et amoureux, sans jamais se prendre les pieds dans le tapis de la mièvrerie.

Le type de films qui vous donne envie de crier votre amour à vos potes, qui vous rappelle l’essentiel et duquel on ressort avec la patate. Indispensable, en somme.

Produit en 2015. Disponible sur Netflix France. 

Le seul et l'unique rédacteur de POP AND FILMS :)

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply