Coups de coeur

« Patients », l’un des films français les plus émouvants de 2017

By  | 

Encensé à juste titre par la critique, coup de coeur du public, « Patients » réalisé par Grand Corps Malade et Mehdi Idir est de ces films qui mettent d’accord tout le monde, qui rassemblent et qui font du bien.

Impossible de ne pas craquer pour la galerie de personnages hyper attachante qui est ici exposée. L’action se situe dans un centre de rééducation dans lequel Ben (Pablo Pauly, très belle révélation) arrive après un grave accident. Le spectateur est amené à suivre toutes les épreuves auxquelles sont exposées les personnes handicapées. Cela sent le vécu, c’est très documenté, plein de détails. Ca aurait pu être plombant mais ce long-métrage bourré d’humanisme s’évertue à dépeindre le quotidien des protagonistes avec tendresse et drôlerie.

patients-film-francais

« Patients » tient sur un équilibre fragile et raconte aussi bien les hauts et les bas de ceux que beaucoup ne veulent pas regarder droit dans les yeux, placer en marge de la société. Si certains moments sont durs et que la tentation de céder à la déprime et de baisser les bras est là, la volonté de survivre, d’avancer, de se battre, est le moteur de cette production française qui illumine l’année cinéma 2017.

L’amitié puissante entre les résidents du centre, le rapport au personnel hospitalier (décrit avec beaucoup de bienveillance), le poids de l’ostracisme, la soif permanente de « s’en sortir » : il émane du projet quelque chose de très très fort et d’universel, souvent bouleversant là où on ne s’y attend pas.

S’il remplit joliment et étonnamment tout le cahier des charges du feel good movie, « Patients » nous replonge aussi dans les années 1990, dresse le portraits de jeunes « de cité » très loin des raccourcis et des clichés.

Et si on tombe fou amoureux du personnage principal, on apprécie qu’il ne soit pas dépeint comme un saint comme en témoigne l’ambivalence de son comportement avec la belle et douce Samia (Nailia Harzoune).

Ca peut paraître un peu idiot mais ce film-là vous donne envie de regarder les gens dans la rue et de les prendre dans vos bras. On ne peut plus nécessaire en ces temps où la haine court trop souvent les rues.

Film sorti le 1er mars 2017

Le seul et l'unique rédacteur de POP AND FILMS :)

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply