Films LGBT

« Tom of Finland », le biopic sur l’artiste gay culte !

By  | 

L’oeuvre de Tom of Finland constitue une pièce maîtresse de la culture gay. Ses bonhommes aux gros bras qui font tout un tas de cochonneries ont apporté à plusieurs générations de garçons un plaisir fantasmatique en même temps qu’une aide dans l’affirmation de leur désir et de leur identité.

Cette figure culte, souvent de façon méprisante réduite à une forme de pornographie cheap, a enfin son hommage avec un biopic produit avec soin. Le réalisateur Dome Karukosi se penche avec passion sur le parcours de cet homme singulier.

tom-of-finland-biopic

Tom of Finland, c’est avant tout l’homme Touko Laaksonen. Ayant comme beaucoup d’autres été catapulté en plein coeur de l’horreur de la Seconde Guerre Mondiale, il revient avec une aura de pseudo héros mais aussi quelques traumatismes. A Helsinki, l’après guerre n’est pas facile pour lui. Il veut se consacrer à son art, vit avec sa soeur mais a du mal à contenir ses élans qui le pousse à chercher des mâles avec qui fricoter. L’homosexualité est à ce stade percue par beaucoup comme une malédiction. Les hommes se retrouvent dans des parcs mais sont toujours menacés par des interventions policières violentes. On risque la brimade et la prison.

Dans un climat d’homophobie complètement assumé, Touko qui ne peut expérimenter comme il le voudrait sa sexualité se réfugie dans ses dessins. Il dessine avec ses crayons ses fantasmes, ses désirs inassouvis, transgresse la réalité pour en faire une sorte de libération jouissive. Il se sert de ses dessins pour draguer des hommes dans les toilettes avec plus ou moins de succès.

Le quotidien solitaire et étouffant de Touko change quand débarque chez sa soeur et lui un nouveau colocataire au charme explosif. Le jeune et beau Veli, danseur gracieux, trouble autant le frère que la soeur. Il finira dans les bras de Touko pour une romance qui marquera à jamais l’artiste. Alors qu’ils vivent cachés leur bonheur, les dessins de Touko commencent à être publiés. Des américains le contactent pour en faire une exposition. La légende Tom of Finland est née, Touko réalise que ses créations ont aidé de nombreux garçons comme lui à assumer leur homosexualité, à ne pas vivre leur sexualité dans la culpabilité.

Alors que le succès et la reconnaissance semblent à sa portée, Touko va hélas être confronté à un nouveau combat : l’épidémie du Sida commence à faire des ravages et ses dessins célébrant des pratiques débridées vont être montrés du doigt, comme une vilaine incitation à la débauche et responsables en partie de ce fléau…

Ce biopic qui oscille en permanence entre émotion et humour est bien fait, bien écrit et joliment incarné. Pour ceux qui ne connaissaient pas du tout ou de loin l’oeuvre de Tom of Finland, il s’agit d’une porte d’entrée sur son travail, une introduction à son art, un hommage touchant. On pourra toutefois regretter que Dome Karukoski se soit principalement focalisé sur l’homme plutôt que sur l’oeuvre et que sa mise en scène soit souvent trop feutrée, très sage voire académique par rapport à un sujet qui méritait sans doute plus de folie et d’audace (le film reste très chaste en comparaison des oeuvres de l’auteur et on sent bien que le but est de vulgariser Tom of Finland pour toucher un large public).

S’il ne s’agit pas du film de l’année, « Tom of Finland » nous fait passer un bon moment, réussit à tisser une belle love story et a le mérite de donner envie d’en savoir plus sur ce dessinateur qui au final a accédé à la postérité.

Film sorti le 19 juillet 2017

Le seul et l'unique rédacteur de POP AND FILMS :)

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply