Bonnes toiles

« Un beau soleil intérieur » : Juliette Binoche et le jeu de l’amour

By  | 

C’est avant tout un film pour les admirateurs de Juliette Binoche. « Un beau soleil intérieur » s’attarde beaucoup sur le visage de l’actrice, d’une beauté forcément solaire. Malgré quelques petites maladresses de jeu ici et là (qui ont en contrepartie le charme d’une certaine spontanéité), Binoche fait de son personnage une femme dont on partage instantanément les peines et dont on peut facilement tomber amoureux. On n’arrête pas, en la voyant à l’écran, de se dire qu’elle est belle.

Claire Denis semble s’offrir une parenthèse légère et sentimentale avec ce long-métrage bobo parisien qui se focalise sur le besoin d’amour d’une mère célibataire qui peine à s’épanouir dans les bras des hommes depuis son divorce. Isabelle a besoin d’un homme, d’une romance, elle ne semble vivre que pour ça. L’obsession n’est pas loin mais son quotidien ressemble pour le coup à une sorte de grand huit où elle passe d’un partenaire à un autre. Problème : aucun n’a le goût de l’évidence.

un-beau-soleil-interieur

En opposition à une femme qui a le coeur sur la main, les hommes ne sont jamais à la hauteur. Ils sont soit trop fourbes et égoïstes (Xavier Beauvois assez parfait en gros porc infidèle imbu de lui-même) soit trop torturés (Nicolas Duvauchelle, diablement magnétique et expert dans un jeu du chaud froid ô combien frustrant). C’est toujours trop ou pas assez, en somme.

Très sensible, personnel, verbeux aussi, le film se place dans la lignée d’un certain cinéma hérité de la Nouvelle Vague et est teinté du côté un peu zinzin de sa co-scénariste (Christine Angot). Comme tout film d’auteur essentiellement basé sur l’amour, il aura ses détracteurs, ceux qui estimeront qu’il ne « parle de rien » (alors que pourtant l’amour c’est plutôt tout). Ici on s’est laissé séduire par cette drôle de ronde, modeste, intimiste, qui offre de beaux éclats à ses comédiens.

Film sorti le 27 novembre 2017

Le seul et l'unique rédacteur de POP AND FILMS :)

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply